La Reikiologie peut-elle aussi aider en cas de douleurs physiques ?

1) La Reikiologie face à une douleur lésionnelle sévère :

Vous êtes atteint d’une maladie qui génère beaucoup de douleurs. Et vous vous demandez si la Reikiologie peut vous aider.

Pour rappel, c’est une pratique non médicale. Elle n’a pas pour vocation à se substituer aux médecins en cas de maladie. Dans ce sens, elle ne traite pas les symptômes. Par contre, elle fait partie du domaine de la Santé Mentale Positive. Or on sait aujourd’hui à quel point la force d’esprit de la personne malade à un rôle considérable sur son potentiel de guérison.

En raison de cela, la Reikiologie est parfaitement indiquée en complément du suivi médical pour réduire les inconforts liés à la maladie. La personne se sent apaisée, plus positive, elle adopte un positionnement intérieur différent face à la maladie. Elle a davantage le moral comme on dit. Par ailleurs, la pratique permet de diminuer les effets secondaires des traitements tels que fatigue, nausée, douleurs physiques diverses …. Elle apporte donc un confort face à la maladie.

C’est pour ces effets positifs avérés que j’ai décidé de devenir bénévole au sein de l’association P’tite Parenthèse- une pause pour un nouvel élan– afin d’offrir les bienfaits de la Reikiologie à des personnes atteintes de cancer. Dans ce cadre, l’objectif est différent; il s’agit de prendre un temps pour soi, pour se poser et se détendre de manière globale. Un accompagnement thérapeutique complet ne peut se faire qu’en consultations régulières.

la reikiologie pour soulager les souffrances face à la maladie
La reikiologie pour apaiser vos souffrances

2) La Reikiologie face à une douleur psychosomatique :

a- Qu’est-ce qu’une douleur psychosomatique ?

Je vous explique cela avec un exemple : vous avez mal aux cervicales depuis un moment. Pourtant vous n’avez ni eu un accident ni subi un quelconque traumatisme physique. Vous consultez votre médecin qui vous prescrit des analyses. Rien. Vous retournez le voir car vous avez toujours mal. Soit il vous prescrit de nouvelles analyses, soit des médicaments, soit il vous envoie chez un kiné. Cela ne vous soulage que temporairement car la douleur est toujours là. Elle persiste. Ou alors elle s’apaise mais revient, souvent plus forte. Dans d’autres cas, les traitements font disparaître la douleur mais quelques temps après vous vous mettez à avoir mal, au même endroit ou ailleurs. Et ça recommence ! C’est sans fin. Et la douleur joue aussi sur votre moral. Elle vous fatigue, elle vous stresse, elle vous irrite. Comme je l’ai dit dans un précédent article, le cercle vicieux est en place.

Comme vu plus haut, la Reikiologie n’a pas pour but de traiter des symptômes et le médecin fait tout ce qu’il peut pour apaiser votre douleur qui est bien réelle. Mais s’il n’y a rien de visible, alors il ne peut rien faire ! Par contre, la Reikiologie est faite pour arrêter les mécanismes inconscients, les blocages qui sont à l’origine de cette douleur. Le symptôme est la partie visible d’une douleur plus profonde, comme un iceberg. Traiter la partie palpable, ne fera en aucun cas disparaître la partie invisible ! Comme la Reikiologie arrête la cause, forcément l’effet (ici la douleur) s’amoindrit ou tombe. Cela dépend de chacun. Certains auront des effets rapidement, pour d’autres, ce sera plus long. C’est pourquoi en tant que praticienne, j’ai une obligation de moyens, pas de résultats. Mais ce qui reste extraordinaire avec cette pratique c’est qu’elle permet de s’adapter à chaque personne en fonction de ses besoins particuliers. Car vous êtes unique !

la relaxation méditative par le toucher pour lever vos blocages
La relaxation méditative par le toucher pour lever vos blocages

b- Les effets de la Reikiologie sur ce type de douleurs :

La reikiologie est très efficace sur ce type de douleur car elle permet d’unifier le corps et l’esprit en lâchant avec toutes nos tensions ( le fameux lâcher prise !) et en arrêtant le mécanisme à l’origine de notre douleur. Dans l’exemple précédent, ça peut être une très forte pression au travail qui est à l’origine des douleurs cervicales ou une angoisse sur la parentalité. Cela peut aussi venir d’un évènement plus ancien qui a été mal vécu et qui a mis plus de temps à provoquer cette douleur. Cela va dépendre de chacun. Je ne peux pas faire de généralités. Je ne fais que du sur-mesure.

c- La Reikiologie face aux douleurs/ maladies chroniques :

On peut aussi avoir des symptômes visibles qui seront traités médicalement. Cela n’exclut pas qu’il y est une origine psychosomatique. Ou tout problème émotionnel viendra amplifier les symptômes. La Reikiologie permettra dans ce cas de renforcer le traitement et d’amoindrir les effets indésirables de la maladie comme l’intensité ou la fréquence :

  • hypertension artérielle
  • asthme
  • douleurs intercostales
  • colopathies
  • problèmes dermatologiques: eczéma, psoriasis
  • dysménorrhée
  • neuropathies
  • fibromyalgie
  • etc….
pour retrouver votre force intérieure face à vos douleurs
Pour retrouver votre force intérieure

3) Des exemples concrets :

Une personne vient me voir depuis plusieurs séances pour un problème X. Au bout de la énième séance elle n’en revient pas ! Elle avait une douleur au bas du dos qui a disparu alors qu’elle ne m’en avait même pas parlé.

Rien de surprenant ou de magique à cela. Sa douleur au dos était d’origine psychosomatique. Nous avons travaillé sur le blocage et l’effet, ici la douleur au dos, est tombé car l’énergie a repris sa place, fluidifiée. Sa douleur était la partie visible, le reflet physique d’une douleur mentale. La personne voyait bien sa douleur mentale puisqu’elle me consultait pour cela. Elle voyait également sa douleur physique. Mais elle ne faisait pas le lien entre les deux ! Et même si elle avait fait le lien, ce n’est pas pour autant que la douleur aurait disparu ! Il faut faire des séances de relaxation méditative pour le toucher pour que le blocage puisse se libérer.

Une autre personne me consulte pour des problèmes d’angoisses. Elle a des maux de tête fréquents mais elle n’en parle pas car elle pense qu’ils sont liés à un accident survenu quand elle était plus jeune. De plus, elle est suivie médicalement pour cela et prend des médicaments très forts. Nous faisons un accompagnement et elle lâche de plus en plus avec ses angoisses. Et c’est à ce moment qu’elle me parle de ses maux de tête qui ont disparu. En fait, ils étaient liés à ses angoisses et non à son accident qui lui a favorisé une fragilité à ce niveau. En retrouvant progressivement son bien-être, l’énergie bloquée, qui faisait pression au niveau de la tête, a repris sa place.

Alors n’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez plus de renseignements :


Nos derniers articles